Distribution des aliments fortifiés pour les femmes et jeunes enfants à Ouagadougou

ICI, partenaire burkinabé du projet MERIEM, a réalisé une étude en janvier 2019 pour cartographier les points de vente d’aliments fortifiés destinés aux femmes et aux jeunes enfants à Ouagadougou. L’objectif : mieux connaître les modes de commercialisation de proximité de ces produits dans la capitale burkinabé.

ICI a déployé des enquêteurs dans 181 points de vente de la ville. Très petites boutiques, petites boutiques, moyennes et grandes boutiques, mais aussi pharmacies : ils ont visité différents espaces de distribution de proximité et constaté que seuls 14% d’entre eux commercialisent des aliments fortifiés pour enfants, qu’ils soient locaux ou importés. Un constat qui révèle la faible disponibilité de ces produits pourtant importants pour prévenir la malnutrition infantile dans les villes africaines.

Une fois cartographiés, l’ONG s’est intéressée au profil des lieux de vente. Une étude qui contribue à la série d’enquêtes préalables menées par les partenaires du projet MERIEM, sur les solutions commerciales de prévention contre la malnutrition dans les villes sahéliennes.